Souchon, ici et là, comme du cinéma

Alain Souchon à Saint Etienne, @elsaschulhof

Le merveilleux Alain Souchon a fait paraître la non moins aussi merveilleuse chanson Ici et là, issu de son album Âmes Fifties sorti l’année dernière et sacré album de l’année aux dernières Victoires de la musique.

Depuis C’est déjà ça ….

Alain Souchon, marcheur infatigable et arpenteur régulier des rues Paris, s’inspire de ses ballades autant contemplatives que nécessaires pour créer ses chansons. Il a ainsi toujours écrit des textes modernes, qui racontent la société telle qu’elle est et telle qu’elle évolue. De manière très cinématographique avec C’est déjà ça, (dans l’album du même nom), il nous décrivait dans ce monde du début des années 90, cette femme venue du Soudan, errant rue de Belleville, à Paris, cette belle ville, loin de son pays dans lequel « pour un air démocratique on t’casse les dents ».

à Ici et là

30 ans plus tard autre lieu, autre constat, autre ambiance cinématographique mais une même modernité dans l’écriture de Ici et là, dans lequel on imagine un Souchon, qui, tel un personnage de Sempé (comme aime à le décrire son fils Pierre), regarde le monde depuis sa fenêtre imaginant les destins croisés d’un monde qui « grimpe à Hypokhâgne » d’un coté et « tourne dans la ZUP » de l’autre, les deux séparés par ces « 40 mètres de goudron » de périphérique.

Alain reprendra la route on l’espère, dès le 5 septembre prochain. Un concert à ne pas manquer durant lequel la musique se mêle très souvent à l’émotion, et où toutes les générations se retrouvent.