BON IVER : L’HUMANITE PAR LA MUSIQUE

Il s’était montré discret après son dernier album i, i. Bon Iver (Justin Vernon) sort des bois pour nous surprendre une nouvelle fois avec son nouveau titre « Please don’t live in Fear » dédié à la lutte contre le Covid -19, et nous n’avons pas peur de vous en parler.

FOREVER AGO

C’est en 2008 que Justin Vernon se lie avec Mike Noyce et Sean Carey pour formerle trio Bon Iver. Leur premier album « For Emma, Forever Ago » écrit, composé et autoproduit par le chanteur et leader Justin Vernon, triomphe et s’impose comme la référence de la musique acoustique folk de la fin des années 2000.

Le trio de Bon Iver (à comprendre comme Bon Hiver en français) se distingue au fil des années par des sons ultra modernes créés sur ordinateur et posés sur des set acoustiques. Loin de s’arrêter au succès de « For Emma Forever Ago », album fondateur de leur succès, l’artisan Justin Vernon a bâti avec ses amis et en une décennie, 4 albums studios Blood Bank (EP 2009),Bon Iver, Bon Iver (2011), 22 a million (2016) et i,i (2019) nominé aux Grammy Awards.

FOR US, NOW…

Face à la pandémie liée au coronavirus, Justin Vernon a décidé d’intervenir pour soutenir les personnels soignants. Pour ce faire, il s’associe à Kacy Hill, Michael Lewis et le jeune et très créatif Alabester DePlume. Ce dernier mettra à disposition du trio la musique de son titre « Visit Croatia » pour créer la chanson au titre explicite : PDLIF – Please, don’t live in fear.

L’intégralité des bénéfices liés à la commercialisation de la chanson iront à « Direct Relief », une organisation à but non lucratif chargée de fournir des équipements de protection individuelle aux médecins, infirmières et spécialistes engagés dans la lutte du Covid-19. 

PDLIF

Le leader de Bon iver et ses acolytes veulent par ce titre, en plus du soutien aux personnels en première ligne, apaiser les peurs et plaider pour plus de solidarité et de resserrement des liens communautaires pour lutter aussi contre l’isolation et la solitude que subissent aussi les malades et les médecins en charge de la lutte contre le virus.

Cela nous rappelle subtilement que même si nous sommes séparés, nous ne sommes jamais seuls. L’importance de la collaboration et de la communauté reste aussi forte que jamais » (Justin Vernon)

Ce n’est pas la première fois que le chanteur originaire du Wisconsin s’engage pour la solidarité collective. En 2008, il enregistre également un duo avec Bryce Dessner de The National dont les bénéfices de la chanson ont été destinés à la lutte contre le sida.

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s