Nada Surf : ALWAYS TOGETHER

Le 7 février dernier, le groupe sortait leur neuvième album « Never not together ». Déjà plus de 20 ans que leurs chansons nous emmènent et on ne s’en lasse pas.

C’est en 1996 et emmené par le leader Matthew Cows que Nada Surf vient inonder les ondes et nos oreilles avec « Popular » extrait de leur premier album. Intitulé « High/Low », le premier opus des new-yorkais remporte un énorme succès qui les transporte des frontières de l’Atlantique jusqu’au scènes européennes. Nada Surf rentre alors sur la scène du rock pour ne plus la quitter.

De « Popular » à « Something I should do »…

7 albums et une escapade en solo plus tard, Matthews Cows rappelle sa bande : Daniel Lorca, Ira Elliot et Doug Girard se mettent alors au travail durant toute l’année dernière pour enregistrer aux mythiques Rockfield studios (qui a produit notamment les succès d’Iggy Pop, Coldplay, Alain Bashung …) au Pays de Galles.

Never not Together, le nouvel opus sorti en février, est marqué par les sonorités des précédents albums de Nada Surf, et particulièrement par la réminiscence de « Popular ». Ce titre emblématique du groupe est ne effet marqué par la manière originale qu’avait eue Matthew Cows de ne pas vouloir chanter son texte mais le parler. Plus de deux décennies après, il récidive sur « Something I should Do », et cela fonctionne.

…Nada Surf peaufine son sillon et ne s’en écarte pas.

Mais en plus des titres phares, il y a « Just Wait » , « Looking for you » « oh » et « Mathilda », il y a toutes ces ballades accompagnées de riffs qui vous font oublier le temps pendant un trajet de bus, la tête appuyée contre la vitre, le regard dans le vide, l’agitation de la journée.

Baptisé « Never not together », ce nouvel album symbolise, pour le leader du groupe Matthews Cows, le sentiment, partagé avec le génial Bon Iver, d’avoir aujourd’hui la chance d’être un artiste dans un monde en pleins bouleversements, et d’avoir la possibilité de les traduire en chansons.

Nada Surfe comme on navigue pour se perdre en musique, quelque part entre l’esprit et l’imagination.

Rêver encore, c’est ce que voulait nous rappeler Matthew Cows à travers cet album, et il a réussi.

Publié par

Une réflexion au sujet de « Nada Surf : ALWAYS TOGETHER »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s