2020 : WELCOME TO THE STROKES

Julian Casablancas ne fait rien comme les autres. Alors qu’il venait de sortir un titre inédit avec « The Voidz » quelques jours avant noël, c’est avec le groupe The Strokes que le chanteur fera son grand retour en 2020 pour le plus grand plaisir des fans qui n’attendaient que ça.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Timing is everything …

Le chiffre 7 symbole de la remise en question, mythe ou réalité ? Peu importe, The Strokes est de retour 7 ans après leur dernier album très nostalgique « Comedown machine » sorti en 2013. 

C’est le soir du nouvel an que le leader décide d’annoncer la sortie d’un nouvel album pendant un concert à New York City, ville d’origine du groupe, et dévoile le titre inédit « Ode To The Mets ». 

«Nous avons oublié les années 2010 ou peu importe comment on les appelle, a-t-il expliqué. Nous avons été décongelés et maintenant nous sommes de retour. Si vous aimez vraiment quelqu’un, vous accepterez d’être congelés avec cette personne. Vous savez, je ne sais pas trop ce que je dis en général, et je divague beaucoup, mais je vous aime.»

Un discours à la Julian hypersensible, ce gars qui essaie d’être un mec bien mais qui à l’impression d’échouer. Ce gars, un mélange de Mad Max et d’Edward aux mains d’argent à la centaine d’idées. « Ode To The Mets » nous rappelle ce qui nous avait manqué : The Strokes ! Réunis comme un seul et même instrument avec sa voix enraillée. Un quintennet mélodieusement rock. On se laisse caresser par cette claque musicale, c’est cru, ça fait du bien, c’est The Strokes. 

La  vidéo fait le tour des réseaux sociaux. Pluie d’articles, mon Facebook s’affole, je publie sur mon mur Instagram, je veux que ça se sache : Julian Casablancas revient dans le paysage musical ! Même les célébrités en parlent. A l’instar de Benjamin Biolay qui n’hésite pas à publier une story sur le retour du génie qui a montré que le rock n’était pas mort lorsque tout le monde le croyait.

UN STROKE ENGAGE

Mais avant de les retrouver en France pour un concert surprise à l’Olympia de Paris le 18 février prochain, Julian Casablancas, Nikolai Fraiture, Fabrizio Moretti, Nick Valensi et Albert Hammond Jr apporteront leur soutien le 10 février 2020 au candidat démocrate Bernie Sanders. Le concert se déroulera à la Whittemore Center Arena de Durham avec Bon Iver et Wampire Weekend. 

Très engagé politiquement, le chanteur explique : « Nous sommes honorés d’être associés à un patriote aussi dévoué, diligent et digne de confiance – et compatriote natif de New York ! En tant que seul candidat véritablement non corporatif, Bernie Sanders représente notre seule chance de renverser le pouvoir des entreprises et d’aider à ramener l’Amérique à la démocratie. C’est pourquoi nous le soutenons.”

Il n’y a aucun doute 2020 sera la décennie THE STROKES.

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s